Le packaging est une véritable arme stratégique qu’il faut associer avec la maîtrise que nous avons du « dernier mètre »…

En effet, le packaging, véritable média, doit répondre à des règles très stricte en matière de gestion graphique pour lui donner le maximum de sa performance dans le linéaire. Souvent, je compare le packaging à un mécanisme horloger si sophistiqué soit-il : imaginons que nous enlevons la plus petite des pièces… Là, notre montre s’arrête.

Pour bien comprendre notre maîtrise du « dernier mètre », nous avons chez Les Créatifs du Dernier Mètre, mis en place une méthodologie avec nos clients pour optimiser la performance de leurs produits sur ce « dernier mètre » qui est un véritable enjeu face aux consommateurs d’ aujourd’hui, véritable zappeur et fin connaisseur.

Comment donner à notre produit toutes ses chances de terminer dans le chariot du consommateur qui se trouve en phase d’approche, tel un oiseau de proie sur l’animal qu’il chasse ? Notre consommateur passe en général 20 minutes dans sa grande surface, hors période d’attente aux caisses, et ainsi aura été en présence de nombreux produits. Pourtant, seulement quelques-uns de ces produits arriverons dans son chariot.

Quel effet magique va l’influencer pour accomplir ce geste qui vous fait rêver et que nous voulons pour vous ?! Bien évidemment, nous avons une réponse qui n’enlève rien, au contraire, à l’innovation de votre produit, à ses tests organoleptiques et qualitatifs, à vos investissements médias.

Mais avez-vous pensé que votre packaging doit répondre à des critères précis pour émerger du linéaire ? En effet, votre produit se trouve désormais enfermé dans une boîte qui est totalement magique et qui va se comporter en média puissant sur un linéaire où d’autres produits se côtoient.

La maîtrise de la gestion du « dernier mètre » c’est pour Les Créatifs du Dernier Mètre, la mise en place de la « règle des 15 »
Gérer le « dernier mètre », c’est d’abord savoir qu’à 10 mètres de votre produit, le consommateur perçoit la couleur de celui-ci. Cette couleur doit répondre à des codes marchés ou alors, à des innovations colorielles très bien maîtrisées.


Relifting de la gamme Décapex – DYRUP

Ensuite, notre consommateur continue sa chasse impitoyable pour, à 4 mètres distinguer une forme spécifique innovante. Le volume de votre emballage prend ici toute sa dimension stratégique où seule la forme va contribuer à donner au consommateur un attrait pour votre produit.



Étude volume de la boîte Warca – DARBOVEN

Enfin devant ce que nous appellerons la force packaging, à 1 mètre, le consommateur verra votre marque, véritable valeur de votre produit et vecteur de désir immédiat : notre consommateur a trouvé votre produit et voilà que l’effet tellement attendu apparaît…

Création de l‘étiquette du « Camembert au four » – ISIGNY SAINTE MÈRE


Pour obtenir la performance du « dernier mètre », il ne faut pas oublier de communiquer sur le point de vente pour accélérer cet effet packaging. Ainsi, vous donnerez toutes ses chances à votre produit.

Bien évidemment cette maîtrise du « dernier mètre » que nous avons, nous l’avons obtenue par les analyses que nous faisons des tests consos réalisés à chaque création, et par notre connaissance de ce média qu’est le packaging. Cette connaissance, nous l’approfondissons depuis 1991 avec nos clients.

Bien sûr, chez Les Créatifs du Dernier Mètre nous vous accompagnons pour mettre en place un packaging performant qui, tout en respectant des règles très précises, lui donnera la puissance de ce média en 3 dimensions qui apportera au produit une partie de ses chances de réussite.

Notre expertise se développe grâce aux nombreuses interrogations de nos clients à qui nous apportons des réponses graphiques justes, pertinentes et testées auprès des consommateurs seuls juges de paix de notre réussite mutuelle.

Enfin chez Les Créatifs du Dernier Mètre, nous défendons fièrement vos marques par des réalisations graphiques qui ne prétendent pas au statut d’œuvres d’art, même si souvent elles en offrent toutes les caractéristiques : esthétique, originalité et célébrité !

Elles sont et doivent rester des créations accessibles auprès des consommateurs, des messages dont les performances n’ont d’autres critères de réussite que les vôtres : atteintes des objectifs marketing et progression des ventes, notamment par une maîtrise parfaite de la gestion du « dernier mètre ».

Le « dernier mètre » ou l’art d’optimiser le linéaire pour starifier votre produit.

0
1633 views

Join the discussion

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *